EXPOSITION : CHRISTIAN THANHÄUSER
Dessins d’insectes et gravures sur bois


Christian Thanhäuser – Dessins d’insectes et gravures sur bois « ... la façon dont Christian Thanhäuser peut découper dans du bois tendre des flots liquides, faire du bois tendre des paysages pleins d’esprit, la façon dont il dessine les collines derrière lesquelles on devine la vallée dans laquelle on rêvait d’aller ; mais je sais de ma propre expérience que les images parlent d’elles-mêmes, on les entend, aux murs, dans les livres, sur bois ou sur papier, écoutez-les, je les écouterai aussi. »
Raphael Urweider

CHRISTIAN THANHÄUSER en discussion avec
RETO SORG


CHRISTIAN THANHÄUSER est né en 1956 à Linz et vit en tant que dessinateur, graveur sur bois et éditeur à Ottensheim, sur la Donau. Il a exposé son travail en Albanie, Chine, Allemagne, Italie, Autriche, Suisse, Slovénie, République tchèque, Ukraine et en Hongrie.
Il a notamment illustré pour Matthes & Seitz l’œuvre en dix tomes sur les insectes de Jean-Henri Fabre, pour l’Insel Bücherei DER TEICH (L’étang) et DER SPAZIERGANG (La promenade) de Robert Walser. Aux éditions Thanhäuser sont récemment parues des nouvelles de Jaroslav Rudiš et deux recueils de poèmes d’ESTHER KINSKY.

Quand on grandit près d’une rivière, on apprend à vivre avec elle, à nager à contre-courant, à lire sa cartographie et on s’exerce au dessin en griffonnant des essaims de moustiques.
Depuis qu’ils sont en voie d’extinction, on doit aller chercher ses modèles ailleurs. Le regard se porte alors sur les insectes piégés dans des pierres d’ambre ou dans des dames-jeannes suspendues sans avoir pu retrouver le chemin du Giardino de Daniel Spoerri.
On peut voir ces dames-jeannes en arrière-plein sur la photo, devant les dessins à l’encre de Chine sur papier Shoji qui seront exposés à Loèche-les-Bains.

Exposition de dessins à l’encre de Chine et de gravures sur bois pendant la durée du Festival de littérature de Loèche-les-Bains à la Galerie St-Laurent et à l’Ancienne gare.



En ce moment :
«Zerrissene Landschaften» (Paysages déchirés)
Literaturmuseum de la Stifterhaus, Linz
Jusqu’au 2.9.2018

Gravures sur bois et dessins autour des deux lieux où Karl Kraus venait de temps à autre chercher le calme il y a cent ans : à Thierfehd dans le Canton de Glaris et dans le parc du château de Janowitz à Böhmen.

www.thanhaeuser.at


PAGE D'ACCUEIL
NEWSLETTER
DEUTSCH | ENGLISH

RANDONNÉE LITTÉRAIRE
23ème Festival International de Littérature
29 juin au 1 juillet 2018